La méthode de travail en PACES

Les bacheliers qui ont prévu d’entrer en PACES en Septembre doivent déjà se demander quelle méthode de travail adopter pendant l’année difficile qui s’annonce. S’il existe des facultés de médecine où il est plus simple de réussir que d’autres en fonction du nombre de candidats (il est en effet plus difficile de réussir sa PACES à Lyon qu’à Dijon par exemple), la Première Année Commune aux Etudes de Santé reste une épreuve redoutée. La quantité d’informations à retenir est très importante. Alors quelle méthode de travail adopter pour mettre toutes les chances de son côté ?





Le mécanisme compréhension / mémorisation

La quantité d’informations à retenir étant tellement importante qu’il est plus efficace de choisir le mécanisme compréhension / mémorisation.

La première étape consiste à comprendre le contenu de son cours, avant même de le retenir. Pour cela, il est essentiel d’être extrêmement attentif en cours, d’avoir une prise de note efficace, d’oser poser des questions si l’on a la chance de travailler dans une boite à colle. Ce n’est pas un secret : un cours compris sera plus facilement mémorisable, et les fameux « pièges » présents dans les QCM sont plus facilement distinguable lorsque l’on a compris les notions.

La deuxième étape est la mémorisation. Cette étape est plus mécanique, il s’agit d’apprendre par cœur le contenu de son cours. Pour cela, chacun à sa propre méthode : récitation, écriture, entrainement… Le tout est d’avoir parfaitement compris ce que l’on essaie d’apprendre par cœur, pour pouvoir le restituer de façon logique et non mécanique.


L’importance d’un mode de vie sain

Un élément primordial à prendre en compte dans la réussite de sa PACES, c’est le moral. Les êtres humains ne sont pas des robots ! Il est important de réussir à prendre des pauses, faire du sport, voir des amis de temps en temps afin de garder bonne humeur et motivation tout au long de l’année !

Fourni par Blogger.